L’arnaque - Geraldine King

Mon blogue

L’arnaque

L’arnaque - Geraldine King

Est-ce que c’est possible de pouvoir appeler une compagnie pour demander une soumission toiture mont-tremblant, et de toujours avoir le service que je demande à un prix raisonnable, et qui ne doit pas être refait dans quelques semaines ? Est-ce trop demander que de dire que je veux recevoir la valeur juste pour mon argent ? Je ne comprends pas. C’est trop bizarre pour être vrai.

Cela fait déjà trois fois que je contacte la même compagnie pour s’occuper d’un problème grave (oui, je l’avoue, je l’ai laissé traîner trop longtemps, et c’est devenu très sérieux) de fuites d'eau dans ma maison. Mais, j’ai longuement expliqué ma situation à la réceptionniste, et par la suite, encore une fois au représentant au service à la clientèle, et enfin, au couvreur en question qui s’est présenté chez moi pour faire le travail requis. Par contre, même après avoir exigé de s’en charger complètement, et de bien accomplir la tâche, je me sens comme si ils se fichent éperdument de moi. Et, je ne suis pas la seule personne qui se plaint de se faire traiter de la sorte ; une panoplie d’autres gens croient que les compagnies de réparation de toits, que ce soit dans la ville que ça voudra – tentent de faire plus d’argent en ne terminant la « job » qu’à moitié la première fois pour qu’ils se fassent contacter encore plus tard. Les rumeurs disent qu’ils diluent leur goudron avec un produit, non seulement, pour le faire durer plus longtemps, mais pour être absolument certains qu’ils vont rater leur coup. C’est croche, ça ! Et je voudrais que ça arrête.

Alors, j’ai écrit une lettre détaillée au propriétaire de la compagnie avec laquelle j’ai fait affaires, et je vais leur dire que je vais contacter une autre entreprise, et leur donner mon argent, s’ils ne rectifient pas la situation. On verra bien quel genre de réponse je vais recevoir !  Je crois qu’ils vont réagir, mais je ne sais pas s’ils vont réellement faire ce qu’ils devraient et finir leur tâche. Ce serait bien de leur part, mais combien de compagnies frauduleuses veulent réellement rendre leurs clients heureux et s’assurer de leur satisfaction ? Justement, s’ils agissent de cette façon, c’est que la clientèle n’importe pas vraiment. Du moins, c’est ce que je ressens, moi. Je ne me sens pas du tout valorisé aux yeux des dirigeants.