Manger végétarienne pour conserver la santé - Geraldine King

Mon blogue

Manger végétarienne pour conserver la santé

Manger végétarienne pour conserver la santé - Geraldine King

La pratique alimentaire qu’est le végétarisme, s’est implantée depuis l’antiquité. Il a pris de l’ampleur au cours de ces dernières décennies. Cette exclusion de consommation de chair est souvent due à la religion, l’éthique, la culture ou la santé. Parfois, c’est juste un choix engendré par la condamnation de l’abattage animale. Il y a une dizaine d’années, j’ai été contrainte d’adopter ce régime à cause de ma santé. J’avais eu un taux de cholestérol et triglycéride élevé par rapport à la normale, accompagné d’un problème de surpoids. Dès mon jeune âge, j’adoptais un laisser-aller dans mon régime quotidien en privilégiant les mets gourmets, comme les charcuteries et les saucisses fumées.

Décision difficile

Ma famille connaissait mes habitudes alimentaires. Ils n’arrivaient pas à croire que j’ai choisi d’être végétarienne, moi qui vénérais la chair. Au début, c’était très difficile d’appliquer ce régime. Au menu, la viande subsistait dans le plat quotidien. Mais après un certain temps, ma famille a fini par respecter mon choix, et me servait des plats 100% végétariens. La tentation semblait trop forte. Et je n’étais pas habituée à manger des graines, des fruits, et encore moins des légumes. Mais, j’étais convaincue des bienfaits de ce mode d’alimentation. Curieusement, j’ai gagné face à ce désir, j’arrivais à éliminer la viande de mon régime. En contrepartie, j’ai gagné un meilleur équilibre métabolique. En conséquent, j’ai maigri et j’ai dû renouveler ma garde-robe. En même temps, mon état de santé s’est nettement amélioré avec un taux de cholestérol et triglycéride en baisse, frôlant la normale.

Partage

Actuellement, je suis mariée et mère de deux garçons de 4 ans et 2 ans. Ce régime convenait aux enfants, fortifie leur organisme pour un bon fonctionnement et défense immunitaire. Bref, ma famille a aussi opté pour le végétarisme. Ce fut facile de l’appliquer dans notre foyer, car mon mari a été convaincu des bienfaits de cette pratique. Mes enfants par contre, n’approuvaient pas notre décision. Ils étaient de bons carnivores nés. La première fois que ma belle-mère a su que nous étions végétariens, elle n’en croyait rien. Elle pensait que nous nous sommes convertis dans une nouvelle religion. Mais depuis que ma belle-sœur avait fait traiter ses varices laser, le médecin lui a conseillé ce régime. Le reste de la famille a fini par accepter notre choix. Pour moi, être végétarienne, c’est tout un mode de vie à adopter.